Image Slider

L'haptonomie, ma prépa à la naissance

17 février 2017

Pour ma préparation à la naissance, nous avons choisi l'haptonomie. C'est un choix qui se fait à deux et donc ne peut s'effectuer seule. Cela se pratique à partir du 4ème mois de grossesse et se perdure jusqu'à l'acquisition de la marche de l'enfant. Nous avons pu la commencer au 5ème mois de grossesse, dû à l'indisponibilité de la sage femme, mais on peut attendre, au maximum, jusqu'à 28 SA, soit à la fin du 6ème mois pour commencer ce type de préparation, sinon c'est trop tard.
C'est une pratique utilisée par peu de sages femme en France et habitante en Lorraine, seulement 4 proposent cette méthode : à Verdun, à Nancy, à Metz et à Crusnes. A vous de vous renseigner dans votre région, pour connaitre les sages femme qui pratiquent cette méthode.

Cette méthode se pratique jusqu'à l'acquisition de la marche de bébé.

Dans cet article, je vous parle de ce qu'est l'haptonomie, mais je vous réserve, par la suite, un article avec la description détaillée, de chaque séance.

Qu'est-ce que l'haptonomie ?
C'est manière d'entrer en contact avec le bébé et d'associer le futur papa à la grossesse par le toucher. Cela intensifie la relation triangulaire par un échange entre le bébé et ses 2 parents.
Le mot haptonomie vient de 2 termes grecs hapsis signifiant le toucher - le lien et nomos qui signifie la norme - la règle. C'est la discipline du "toucher affectif". 

Comment fait-on ?
C'est une technique de contacts avec les mains, adressée au bébé par les parents. C'est le Dr Frans Veldman, néerlandait, qui l'a mis en pratique.
Le bébé perçoit caresses et attouchements prodigués par ses parents à travers le corps de la maman et de la paroi du giron. Sensible à cela, le bébé y répond positivement. D'après ce constat, il a été mise au point une méthode permettant de créer un contact enfant-parents in utero et d'aider la maman à accoucher le plus sereinement possible. Ce n'est pas une simple pratique mais un premier échange avant d'accueillir bébé. Les parents exercent l'un comme l'autre, de légères pressions sur le ventre de la maman pour inviter bébé à répondre en se déplaçant et en s'approchant de la source de la pression (la main). Il est préférable d'accompagner les gestes par des mots adressés au bébé ou lui parler par la pensée.
Lors des caresses, le bébé vient se lover contre sa main lorsque que le papa effectue une légère pression sur le ventre. Nombreux sont les papas qui vivent là un premier véritable contact avec leur bébé. Le bébé apprend à reconnaître la voix et les mains de son papa. Une expérience magique.

Et pour l'aide à l'accouchement ?
Il faut se laisser guider par la sage femme pour pouvoir déplacer le bébé d'un endroit à un autre du ventre. Cette technique nous aide beaucoup en fin de grossesse quand le bébé pèse sur la vessie afin de le remonter. Le praticien qui accompagne cette pratique pourra montrer au futur papa des gestes qui soulageront la maman lors de l'accouchement. Effectivement, l'haptonomie permet de soulager la maman lors des contractions grâce à l'aide du papa. Celui-ci pourra, par exemple, s'asseoir en tailleur et prendre la future maman entre ses jambes. Dans cette position, il s'agira de la bercer doucement, ce qui aura pour effet, non seulement de la détendre et de la rassurer, mais aussi de favoriser une décontraction des muscles du bas ventre et aidera bébé à être guidé en douceur vers l'extérieur. Les mains du papa, par les pressions exercées, invitent bébé à monter ou descendre dans l'utérus. Le praticien et les parents peuvent ainsi inviter le bébé à changer de position, notamment lorsqu'il se présente par le siège.
Cette méthode permet de maîtriser les contractions par un "être ensemble" (papa, maman et bébé). On apprend à intégrer la douleur de la contraction au cercle familial comme un allié et non comme un ennemi.

L'inconvénient
Cette pratique s'effectue à 3 (bébé, maman et papa) donc la présence du papa est obligée. S'il est au travail et qu'il ne peut venir rapidement lorsque l'accouchement se déclenche, on ne peut se soulager seule. Il faudra impérativement que le papa accoure au plus vite, pour effectuer les gestes appris, pour permettre de soulager les contractions, pour détendre bébé et vous-même.

L'avantage
La méthode de l'haptonomie est une communication privilégiée avec le papa. Ce point fort inclus le père pleinement dans la grossesse. Par les gestes du père et de la mère sur le ventre, le bébé reçoit des signes d'amour et rentre en communication avec ses parents. Des liens profonds se tissent et la relation père-enfant naît au fil des séances. Pour une fois, le père aurait même un avantage sur la mère car les voix graves étant bien transmises à travers le liquide amniotique, le foetus serait particulièrement attentif à la voix de son père. Cet échange prénatal est un gage d'attachement entre l'enfant et ses parents après l'accouchement. Ce lien se créé principalement grâce et par l'application des mains de la maman et du futur papa sur le ventre.
Source : http://www.aufeminin.com/accouchement/haptonomie-s638539.html


Crédit photo : http://mamansamadrid.com/preparation-a-laccouchement-nature-lhaptonomie/

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site officiel de l'haptonomie :
http://www.haptonomie.org/fr/

L'haptonomie, ça vous tente ?

3 ans de blogging, oui mais c'est quoi être blogueuse ?

15 février 2017

Je suis super contente de vous retrouver aujourd'hui en ce 15 février 2017 pour le 3ème anniversaire de mon blog !
Le blog a pris, depuis 3 ans, énormément d'ampleur et j'en suis ravie. Le travail de bloggueur(se) n'est pas anodin et possède plusieurs casquettes, que je voulais vous dévoiler, à cette occasion.
En effet, gérer un blog demande beaucoup d'implication et de sérieux.
Le blogging, c'est, finalement, exercer plusieurs métiers et surtout les apprendre de manière autodidacte.

1) Graphiste
Un blog demande sans cesse une bonne adaptation de son template en fonction de notre ligne éditoriale. Un template se change régulièrement et doit être fluide et facile d'accès pour vous, lectorat.

2) Photographe et modèle à la fois
Sans cesse à la recherche de jolies photos, de prises de vues, de différents plans et mises en scène pour le plaisir de vos yeux, pour que mes articles aient du sens et vous donnent l'envie d'attendre, le prochain, avec impatience.

3) Enquêteur, Testeur de produits et vêtements, Journaliste, Influenceur
Trouver les bons plans, analyser les sites et la qualité des produits repérés, est mon challenge pour vous satisfaire au mieux. Je suis difficile à satisfaire, et quand je parle d'un produit, c'est toujours de manière objective. Ainsi, vous avez mon avis, et vous pouvez vous en faire une opinion réelle. Vous pouvez aussi juger, si ce que je vous présente, est fait pour vous.

4) Etre auteur, Rédacteur en chef
Trouver des idées d'articles pertinents, rédiger les bonnes phrases, corriger les fautes et faire passer un message au lectorat de manière agréable et simple.
Décider de la publication des articles (ou pas), car il m'est arrivé d'écrire des articles qui n'ont jamais été publié, car ils ne correspondaient plus à mes envies.
Planifier, pour ne pas lasser le lectorat, en alternant les catégories.

5) Etre chef d'entreprise, Etre community manager
Un blog c'est comme une entreprise, c'est notre bébé. Il est créé de toute pièce par soi-même et nous ressemble. Le blogueur décide de son contenu et personne d'autre à sa place.
Il faut aussi gérer sa présence sur Internet, pour ne pas être oubliée, et continuer à se développer.
Trier aussi les mails des marques et ne choisir que le meilleur, à mon sens, lors de collaborations.


Bloguer est un travail de longue haleine où il faut tout gérer, un travail sans fin.

Bloguer, c'est aussi gérer les réseaux sociaux, qui nous occasionnent de belles rencontres qui plus est. Il est difficile de déconnecter et de prendre des vacances. C'est si addictif.


Vous saviez que bloguer demandait autant de travail ?

Mon sac de fille

10 février 2017

Le sac est devenu l'accessoire indispensable d'une femme. Lorsque je sors de chez moi, je n'aime pas m'encombrer de choses et d'avoir un sac qui pèse très lourd alors je me contente du minimum. Souvent, mon conjoint me demande "Mais as-tu vraiment besoin de ton sac pour sortir ?"
"Ben oui !"

Ce tag tourne un peu partout sur Youtube et dans la blogosphère, alors découvrons, ensemble, ce que je transporte dans mon sac, lors de mes petits déplacements en voiture. Car, oui je ne suis pas parisienne, mais j'ai tout de même quelques trucs cachés dans mon sac, dans mon sac de fille, des trucs au cas où, des trucs importants si on se fait contrôler.
A noter, que je ne sors jamais très loin de chez moi, alors s'il me manque quelque chose, je patienterai, bravement, jusqu'à mon retour à la maison.

En fonction des saisons, de petites choses pourront varier, comme rajouter une eau thermale en été et une bouteille d'eau. Mais si cela vous dit, je vous referai la même édition, à ce moment là. De plus, avec bébé cela peut être intéressant de voir si, je rajoute des choses supplémentaires.

Les affaires obligatoires
Mon téléphone
Une batterie externe pour mon portable
Mon porte monnaie
Ma petite pochette à papiers MOA :
- Carte d'identité
- Carte de groupe sanguin
- Carte vitale + mutuelle
- Petit miroir de poche
- Stylo
Mes papiers de voiture
- Carte grise
- Permis de conduire


Les affaires futiles mais utiles
Baume à lèvres
Chubby stick de Clinique
Crème pour les mains
Lunettes de soleil
Paquet de mouchoirs en papier
Tote bag


Et vous, il y a quoi dans votre sac ?

Je tague :
AMELIE - Naturellement Blonde, 
SOPHIE - Sophie & Bigoudis,
LAURA - Bambins Beauté et Futilités,
LISA - Lili and Him,
PAULINE - Les confidences d'une blonde,
ZOE - 23 of february,
JORDANE - La petite Jordane,

et toutes celles qui s'amuseront à le faire comme moi ;-)

Mes instants bien-être visage - Matin et Soir

7 février 2017

Après vous avoir publié l'article sur ma routine soin, il y a bien longtemps, je voulais vous montrer la nouvelle routine que j'ai adopté, il y a quelques temps.
Ces moments passés à prendre soin de son visage est gage d'une future jolie peau. Dans quelques années, votre mine vous dira merci. Ces instants de bien-être ne peuvent que faire du bien pour les peaux fragiles et sensibles pour conserver son capital beauté.
Cette routine soin, qui ne me prend pas trop de temps, est vraiment efficace pour moi.
Au rendez-vous : hydratation, soins réparateurs et douceur. 

Mon instant bien-être du matin
Je le réalise toujours après la douche. Je fais partie des personnes qui se douchent le matin et rien de tel que pour bien démarrer la journée. De l'eau chaude sur le dos pour dénouer les tensions de la nuit et pour revigorer le corps. 

Le soin Serozinc - La Roche Posay
Je spray du Serozinc sur mon visage que je pré-sèche avec ma serviette de toilette.

La crème de jour Hydreane légère 
combinée 
au Baume B5 Cicaplast - La Roche Posay
Je mélange 1 pression de chaque dans mes mains puis j'applique l'association toujours du centre de mon visage vers l'extérieur, du front vers les tempes, du nez vers les joues, et du menton vers les mâchoires.





Mon instant bien-être du soir
Fatiguée de ma journée, la seule chose que j'ai envie de faire, c'est de me glisser dans mes draps. Donc pour le soir, il faut que cela aille vite, et de façon efficace. 

Le lait micellaire Sensifluid - A-Derma
Sur un coton, je prélève 2 ou 3 pressions de ce lait pour nettoyer ma peau en profondeur.

L'eau thermale - Avène
Je spray de l'eau thermale sur mon visage pour rincer le surplus de lait micellaire resté sur ma peau que j'enlève à l'aide d'un coton.

La Cicalfate - Avène
Ma crème de nuit depuis des années que j'applique sur mon visage en bonne quantité pour apaiser les rougeurs que je laisse agir toute la nuit afin de bénéficier de toutes ses vertus réparateurs.




J'ai trouvé tous ces produits à la parapharmacie Leclerc

tombe la neige

Les idées SoAddict continuent sur You Tube
Les idées soaddict